Les phases de perfectionnement

Les phases d’apprentissage étant maîtrisées, je laisse maintenant le cavalier me diriger. C’est à dire qu’il ne s’agit pas d’imposer ma façon de travailler avec les chevaux. Inutile, ce n’est pas moi qui monte votre cheval et nous sommes différents donc nos attentes et nos exigences sont différentes. C’est simple nous sommes de caractères différents avec des vécus tout aussi différents Et c’est très bien ainsi. Sinon quel ennui.

Alors je vous guide tout en vous laissant vous exprimer ainsi que votre cheval. Ainsi l’enthousiasme reste entier. Parce que j’ai l’expérience je vous ferai gagner du temps dans vos recherches. Et avec un travail commun vous progresserez en développant votre sensibilité et en confortant la relation établie avec le cheval.

Chez moi pas question d’entendre certaines phrases

  • Descend tes talons
  • Remonte sur tes rênes
  • Si je prends le cheval tu vas voir qu’il peut le faire ....

 

Exercices au sol

Exercices en selle

Il nous faut sentir le moment. Comme vous apprendrez à sentir votre cheval mais vous même aussi. Pas d’inquiétude je serai là pour vous éclairer.


· Les périodes de doutes
· La progression
Pour aller plus loin
· Le travail en collier
· La finesse du dressage
· Le passage de difficultés
· L’obstacle

Commentaires des stagiaires

 

Les anecdotes

Une de mes cavalières débutante avait un poney de 10 ans, il avait rencontré nombre de pseudo cavaliers et certains se prétendaient dresseur. Résultat un cheval qui s’était ‘blinder’ aux différents actions volontaires et involontaires Un mors puissant pour maîtriser « la bête » avait bien sûr été conseillé. En quelques séquences, et toujours je regretterais de ne pas avoir de film, le cheval était méconnaissable. La cavalière enchantée des progrès si rapides de son compagnon aurait aimé que je monte plus son cheval mais elle oubliait, qu’elle n’était pas moi. Et jamais, si j’avais mis le cheval pour moi, elle n’aurait su établir la relation.
De plus lors d’une de ses demandes j’ai répondu « où toi il te faut 5 cm d’action moi j’en prends 1» ni voyez pas plus qu’elle ce jour là de la vanité mais au contraire la confirmation que nous sommes différents.

Cette cavalière discute quelques mois plus tard avec un élève que j’ai eu comme débutant. Et il lui tient le même discours.
« Vincent ne focalisait pas sur la position de mes jambes ou encore sur mon dos…. Mais j’ai compris, je n’étais pas prêt et au fur et à mesure ses exigences ont grandi avec ma motivation et la légèreté.»

En effet inutile de répéter les techniques d’un bon manuel mais d'adapter une méthode.

Retour Leçons et stages
Retour Accueil